.

Depuis le 1er avril 2021, les services de protection contre les incendies des Villes de Cap-Santé et de Portneuf sont officiellement regroupés afin d’offrir à la population une meilleure couverture en cas d'incendie, de sinistre ou de mesures d’urgence. Réunis en conseil d’administration ce matin, les membres de la Régie portneuvoise de protection incendie (RéPPI) ont voulu souligner de manière officielle le lancement des activités de la nouvelle organisation.

La RéPPI dessert 6 700 habitants. Avec une équipe de pompiers expérimentés, un état-major qualifié et un centre de formation émérite, la RéPPI est devenue la 33e régie de protection incendie au Québec et le plus important service d’incendie du territoire de la MRC de Portneuf. Elle a la responsabilité d’assurer la couverture incendie des deux municipalités, d’atteindre les objectifs du schéma de couverture de risque et d’être la référence en la matière dans la MRC de Portneuf.

« Notre vision est d’offrir à la population un service de qualité, efficace et efficient. En optimisant les ressources disponibles et en améliorant nos actions de façon continue, la RéPPI répondra aux plus hautes exigences, explique le maire de Cap-Santé et président du conseil d’administration de la RéPPI, M. Michel Blackburn. Nous aspirons à devenir un chef de file en matière de prévention, d’intervention et d’analyse des risques. »

Priorité à la prévention

Convaincus que des efforts majeurs doivent être consacrés à la prévention, les maires sont d’avis qu’il s’agit d’une priorité, surtout dans le contexte où les pompiers ne sont pas à temps plein. Ils comptent y attribuer les ressources nécessaires.

« Parce qu’on ne peut pas chiffrer concrètement les résultats de la prévention et parce qu’il n’existe pas de statistiques du nombre de feux évités, c’est moins spectaculaire, mais tout aussi important, assurent-t-ils. L’expérience démontre que la moitié des entreprises rasées par les flammes ne se reconstruisent pas. Cap-Santé et Portneuf n’ont pas les moyens de perdre des entreprises. »

Le budget d’exploitation de la RéPPI pour la première année est de 827 000 $, excluant les 165 000 $ prévus pour le centre de formation qui générera des revenus de 200 000 $ dès cette année. Ce budget représente une somme de 123 $ par habitant alors que la moyenne québécoise s’élève à 128 $ selon les données du ministère de la Sécurité publique.

La RéPPI est gouvernée par un conseil d’administration composé de deux élus de chacune des municipalités, du directeur de la Régie ainsi que de deux membres-conseils et les directeurs généraux des deux municipalités. La section opérationnelle de la RÉPPI est composée d’un directeur général, d’une adjointe administrative, de deux chefs de division, d’un pompier-préventionniste, de huit lieutenants et de 31 pompiers à temps partiel.

« En mettant nos ressources en commun, nos équipements, nous pouvons faire des économies d’échelle, ajoute M. Blackburn. Les casernes et les locaux du siège social demeurent la propriété des villes qui en font la location à la RéPPI. En ayant des équipements adaptés à nos besoins, on évite les doublons inutiles et les importants frais d’immobilisations associées. »

RéPPI : de nombreux avantages

• Une plus grande rapidité d’intervention ;
• Un plus grand nombre de pompiers prêt à intervenir en tout temps ;
• Une couverture du territoire assurée par la garde en caserne ;
• Un temps de réponse aux interventions diminué de plusieurs minutes ;
• Un respect des objectifs en matière de prévention incendie en tout temps ;
• Des économies budgétaires à prévoir ;
• Une bonification de la formation des pompiers à venir ;
• Un centre de formation qui rapportera des revenus ;
• Un accès à une salle moderne pour la gestion de crise en sécurité civile ;
• Plus de facilité pour le recrutement des pompiers ;
• Etc.

L'application ECHO

La période de dégel est commencée depuis un moment et, comme tout au long de l’année, les dangers associés à mère Nature sont présents. De plus, les risques d’inondations et de montée des eaux sont probables. Êtes-vous prêt à faire face à toutes les situations?

La Ville de Cap-Santé offre aux citoyens une application dédiée aux urgences. ECHO permet de recevoir des notifications vous avisant des consignes à suivre en cas d'urgence ou lors d'événements comme celui que nous vivons présentement avec la pandémie. L'application donne aussi accès à des informations utiles au sujet des recommandations à suivre en cas d’événements tels que des incendies, inondations, pannes électriques, glissements de terrain, orages violents, tremblements de terre et autres.

L'application IdSide Echo MMS est disponible gratuitement pour téléphone mobile et tablette sur App Store ou Google Play.

Pour toutes questions, n'hésitez pas à joindre le service incendie de la Ville de Cap-Santé. Olivier Gauthier, technicien en prévention incendie se fera un plaisir de vous aider. Pour le joindre : prévention@capsante.qc.ca ou le 418 285-1207, poste 24. En cas d'urgence, composez le 911.

.

Trousse d'urgence | ce qu'elle doit contenir
Trousse d'urgence
Des consignes de sécurité à la maison
Sécurite incendie consignes de sécurité à la maison